Sabrina Verrier

Sabrina Verrier est née à Verdun au sein d’une famille de militaires. Dès l’âge de 3ans, elle fredonnait le chant des Africains, entendu de ses parents et grands-parents. Cela deviendra celui de son mari, Nicolas, quand il s’engage comme tirailleur au sein de l’Armée de Terre. C’est le premier chant que ses enfants ont appris. Lorsque son mari décède au Liban, il laisse trois jeunes enfants âgés de 2, 3 et 6 ans. Sabrina n’a cessé de combattre à son tour pour comprendre les causes de sa mort. Elle s’est engagée pour les autres, dans un parcours hors du commun. En tant que femme et maman, la détermination de Sabrina est allée au-delà de son combat familial, jusqu’à créer, en 2019, l’Association Nationale des Veuves et des Orphelins de Guerre. Aidée de Claire, Sabrina souhaite faire avancer l’idée où les familles représentent la mémoire vivante des défunts « Morts pour la France ». Ce livre est un défi et une nécessité.